Not agree by Sixto’s Foundation

Maurice A. Sixto’s Foundation is asking everyone to avoid buying any Maurice Sixto’s work through the websites liste below. Despite the fact that these works are duly protected, people keep selling them illegally. The Foundation will be grateful to all for not buying any Maurice Sixto’s work. Only the Maurice A. Sixto Foundation (FMAS) is authorized to sell the works through websites. Thank you for your kind collaboration.

Ils ne sont pas autorisés par la FMAS

La Fondation Maurice A. Sixto (FMAS) porte à la connaissance de tous que les œuvres de Sixto malgré qu’elles soient protégées sont vendues illégalement sur les sites listés ici par des personnes n’ayant aucun droit ni qualité. La Fondation demande à tout un chacun de ne plus acheter les œuvres sur ces sites. Seule la fondation est autorisée à commercialiser les dites œuvres sur des sites internet. Merci à tous pour votre bonne collaboration.

Non a la violence aux enfants.

Journée de sensibilisation sous la protection de l’enfant au Lycée National de Pétion-Ville

Activité Théâtrale.

Timoun yo mande patisipasyon pa yo nan bidyè nasyonal la.

Timoun yo gen dwa revandike e anplwaye tout fòm de revandikasyon pasifik. Yo mande sonje yo. Nan yon Pyès teyat ki rele Banm pam ladan

Yon aktivite kote yap mande pa yo nan bidyè Nasyonal la. Ann chèche kolabore ak yo, e montre ke yo se tout avni peyi a.

FMAS, FONDASYON KAP LITE POU CHANJMAN TIMOUN YO NAN SOSYETE A.

Remèsiman

F

MAS, Fondasyon Moris Siksto ap remèsye de lwen e de pre tout moun ki te prezan pou pote soutyen ak li nan gran jou ki te 7 fevriye a, kote fondasyon an te atake pa yon gwoup manifestan, e sèl grenn bis nou genyen pou tout aktivite nou yo te viktim de plizyè kout wòch nan lokalite nou nan Petyonvil devan lokal fondasyon an. Se gras ak solidarite anpil moun nan zòn nan ki koz yo pat boulel. Fondasyon an remèsye tout moun ki te kanpe avèl jou sa. (Staff ri Gaba)

NB: nou pa entèdi moun manifeste men fèl ak respè, ann eseye pwojte yon lòt imaj de peyi a pa rapò ak aksyon nou.


La Fondation Maurice A. Sixto (FMAS) porte à la connaissance de tous que les œuvres de Sixto malgré qu’elles soient protégées sont vendues illégalement sur les sites listés ici par des personnes n’ayant aucun droit ni qualité. La Fondation demande à tout un chacun de ne plus acheter les œuvres sur ces sites. Seule la fondation est autorisée à commercialiser les dites œuvres sur des sites internet. Merci à tous pour votre bonne collaboration. Maurice A. Sixto’s Foundation is asking everyone to avoid buying any Maurice Sixto’s work through the websites listed below. Despite the fact that these works are duly protected, people keep selling them illegally. The Foundation will be grateful to all for not buying any Maurice Sixto’s work. Only the Maurice A. Sixto Foundation (FMAS) is authorized to sell the works through websites. Thank you for your kind collaboration. Fondasyon Maurice Sixto vle atire atansyon tout moun sou yon problèm frod ke nap eseye konbat depi kèk tan. Nou dekouvri ke gen de moun kap eseye vann zèv Moris yo san pèmisyon e ki bezwen fè kob nan non Fondasyon an. Nap fè tout moun konnen ke Fondasyon an pa benefisye yon (1) goud nan lajan yap rantre yo kidonk sa enpeche nou fonksyone nòmalman, anpi pote èd bay sosyete a jan nou ta.renmen fè l. Fondasyon Moris A. Sixto (FMAS), ap di nou tout mèsi davans paske nap ede l nan lit sa a. Se Sèl Fondasyon Moris A. Sixto ki otorize pou vann zèv Maurice Sixto sou entènet. Mèsi tout moun pou kolaborasyom nou

Exposition en Hommage a Vladjimir Legagneur

Qui suis je : 

Je suis Léa Domenach réalisatrice et scénariste de 35 ans. Je travaille sur différents projets de films de fictions et de documentaires. J’ai passé quelques mois en Haïti en 2013 et 2014 où j’ai travaillé en tant que JRI indépendante. C’est là où j’ai connu le photo journaliste Vladjimir Le gagneur dont je voudrais organiser l’exposition photo aujourd’hui.  

Pourquoi cette exposition :

Depuis le 14 mars 2018, Vladjimir Legagneur, photo journaliste de 30 ans, a disparu dans le cadre d’un reportage qu’il réalisait à Grande Ravine, un quartier sensible de Port-au-Prince. Associations locales et riverains savent tous la triste vérité : Vladjimir a été assassiné par un gang.

Sa femme Fleurette Guerrier a porté plainte le 16 mars 2018 auprès des autorités locales et malgré la pression des journalistes et des associations sur place, l’enquête n’a toujours pas avancé. Depuis qu’à Grande Ravine, en décembre 2017, une descente de police a mal tourné (les policiers ont perdu huit des leurs), ces derniers sont terrorisés à l’idée de retourner dans le quartier. Le gouvernement semble également préférer laisser mourir l’enquête pour ne pas faire de vagues.

Vladjimir a été mon stagiaire, mon ami, mon filleul (j’étais témoin de son mariage en décembre 2016). C’était un garçon talentueux, intelligent, curieux et débrouillard. Un garçon qui venait lui aussi d’un quartier comme Grande-Ravine et qui s’est construit grâce à sa volonté, son travail et son talent. Depuis quelques années il exerçait le métier de photo journaliste pour lequel il était connu et reconnu à Port-au-Prince. Avec une soif d’apprendre toujours intacte, il multipliait les formations, les stages et devait venir à Paris en mai 2018 pour effectuer un stage dans un journal, grâce à une bourse qu’il venait d’obtenir. Passionné par l’image, il se vantait de pouvoir « passer partout », de se fondre dans la masse et de pouvoir photographier n’importe où et n’importe qui, avec toujours son regard propre.

Si je veux organiser une exposition de ses photos aujourd’hui, c’est pour rendre hommage à son travail mais c’est aussi pour qu’on n’oublie pas que sa disparition n’a pas été résolue.

Comment ? : 

Je voudrais exposer au Café Fluctuat Necmergitur, Place de la république, quinze clichés que Vladjimir a pris lors de ses divers reportages un peu partout à Haïti. J’ai demandé aux gens avec qui il avait travaillé et à certains proches d’en choisir un qui leur tenait à cœur et de l’illustrer avec un petit texte. Certaine le iront le soir de la soirée de vernissage où nous souhaitons faire venir sa femme de Port au Prince et un musicien Haïtien.

Quand : 

La date de l’exposition n’est pas encore fixée définitivement, nous attendons que sa femme puisse obtenir un visa pour venir en France. A partir de ce moment là, il faudra compter un mois pour mettre l’exposition en place. 

Source : https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/exposition-en-hommage-a-vladjimir-legagneur/tabs/description

Actions de la FMAS à Croix des Bouquets


Depuis le mois d’avril, la Fondation Maurice A. Sixto travaille avec Plan International et l’IBESR pour accompagner 25 jeunes de 8 à 16 ans, victimes de violences et/ou en situation de domesticité dans la localité de Croix-des-Bouquets (département de l’Ouest).

 

Cet accompagnement consiste à leur proposer des séances d’art thérapie (dessin, dance et théâtre) tous les samedis et dimanches.

L’objectif est de leur permettre d’exprimer leurs souffrances et difficultés par le biais de ces activités dans l’optique d’aller vers un mieux-être psychologique.

En parallèle de ces journées, le psychologue et la travailleuse sociale de la fondation rencontrent chaque enfant, afin de comprendre les situations que vécues, et de  trouver des solutions. 

Plus de photos bientôt disponibles dans cet article!

Léopold Ciné reçoit le Prix TOYP 2017 de la JCI Haïti


Le chanteur, compositeur, interprète, comédien et médiateur culturel Léopold Ciné a reçu le prix TOYP (Ten Outstanding Young Persons) de l’année 2017 de la Jeune Chambre Internationale Haïti lors d’un cocktail à l’hôtel Best Western Premier à Pétion-Ville le 29 décembre dernier.

 

Léopold est un ancien Directeur de la Communication de la Fondation Maurice A Sixto (FMAS) qui a beaucoup collaboré avec nous dans la lutte pour le respect des droits de l’enfant. En guise d’exemple, en 2011, il a participé à une tournée de levé de fonds avec la chanteuse Tifane en France et dont les recettes ont été destinées à des œuvres caritatives en faveur des enfants de Nérette à Pétion-Ville.

 

Rappelons que Léopold avait remporté en 2006 le 1er Prix du grand concours de chanson télédiffusé « TicketMax Academy » et, l’année suivante, il a été désigné « Trésor de Demain » par la Fondation Françoise Canez Auguste et le Magazine Vues d’Haïti / Panoramag.

 

Actuel Directeur Artistique Adjoint de la Troupe Corps et Ames, Léopold travaille au Bureau Haïtien du Droit d’Auteur (BHDA) et devient l’un des 10 jeunes les plus remarquables de l’année 2017 dans la catégorie « Réalisations Culturelles » de la JCI Haïti.

 

Les 10 jeunes les plus remarquables d’Haïti honorés par la Jeune Chambre Internationale (JCI) en 2017 sont: 

 

Makendy Smith

Lauréat

Accomplissement affaires, économiques et /ou entreprenariat

 

Julio Adam

Lauréat

Affaires politiques, juridiques et/ou gouvernementales

 

Etzer EMILE

Lauréat

Leadership et/ou réalisation académique

 

Léopold CINE

Lauréat

Réalisations culturelles

 

Messerne SAGESSE

Lauréat

Leadership moral et /ou au service de l’environnement

 

Ginoue P. TAVERNE

Lauréate

Contribution en faveur des enfants, de la paix mondiale et/ou des droits humains

 

Widlyn DORNEVIL

Lauréat

Leadership humanitaire et/ ou bénévole

 

Olriche ROSIER

Lauréat

Leadership scientifique et /ou technologique

 

Max Dumont

Lauréat

Leadership scientifique et /ou technologique

 

Michel JOSEPH

Lauréat

Développement et/ ou accomplissement personnel

 

 

  • Notre Newsletter

  • Intéressé a faire un don ?

    Il existe de nombreuses façons de s’impliquer. Faites du bénévolat ou donnez simplement un don financier. Chaque dollar fait une différence.
  • Articles récents

  • Commentaires récents

  • Archives

  • Catégories

  • Méta

  • Statistiques du blog

    • 1,335 visites
  • Catégories