Les enfants de l’école Plein Air de la Belgique qui ont aidé à construire l’école Léa Kokoye de Nerette (PV)

Sentaniz

Maitre Gerard Coradin

 

Hommage de Maitre Gérard Coradin à Maurice A. Sixto

 

Le personnage légendaire dont nous soulignons aujourd’hui la mémoire fut pour moi, non seulement un frère, mais aussi et surtout un ami.

 

Nous nous connaissions vaguement à Port-au-Prince, comme il sied à des gens de même milieu, mais n’entretenant nuls rapports particuliers.

 

Notre prmière rencontre a été à bord de l’avion qui nous emmenait au Congo, actuellement R.D. du Congo.  A notre escale à Dakar (Sénégal).  Sixto descend de l’avion et se met à genoux pour baiser la terre africaine.  Et en se revelant, il a eu à dire ceci : « Nous avons laissé l’Afrique dans la cale d’un négrier et nous sommes aujourd’hui retournés en Jet ».

 

C’est en Afrique que nos contacts professionnels nous ont rapprochés :nous avons œuvré l’un et l’autre dans le domaine de l’Education.  A l’époque, début des années 60 à l’appel pressant de l’UNESCO, l’exode des « cerveaux » haitiens nous avait conduit comme tant d’autres compatriotes, vers le continent noir ou les pays francophones colonisés depuis la nuit des temps accédaient, enfin, à l’indépendance et à l’instruction.

 

Je veux à ce sujet ouvrir une parenthèse et indiquer modestement que l’expression  « cerveaux » est employé tout simplement afin de faire écho à une formule consacrée.

 

La bas, donc, dans ce Congo lointain, notre belle amitié s’est progressivement cimentée faisant de l’un le confident de lautre ; de celui-ci le conseiller de celui-là, nous sommes ainsi devenus des inséparables, se réconfortant l’un et l’autre aux moments de spleen et de nostalgie inévitables.

 

Mais qui est-il ce Maurice Alfredo Sixto dont tout le monde parle aujourd’hui ?

 

Forçant sa cage Gonaïvienne jugée trop étroite, Maurice s’installe bien vite à Port-au-Prince où son sens de la convivialité et sa vive interlligence lui permettent d’évoluer dans les divers compartiments de la societé haitienne.  Maurice fut, tour à tour chauffeur-guide, journaliste et éducateur.  Fin observateur, Maurice a braqué lucidement sa lorgnette sur tout ce qui lui fera pénétrer l’âme haitienne.  En épousant en première noces Man Toutoune je ne connais pas son nom de famille ; mais je sais que c’était une mambo il a longtemps vécu dans ce milieu social au point de prendre l’asson.  Il s’est débarassé de ces pratiques supertitueuses qu’arrivé en Afrique en jetant dans le fleuve Congo et l’image qu’il adorait et la lampe « éternelle ».  C’est ainsi, donc, qu’esprit ouvert et affranchi, Maurice a pu nous laisser un éventail sonore de témoignages enrichissants qui l’a catapulté incontestablement au sommet du genre humoristique et satirique haitien. J’ouvre ici une parenthèse pour dire que Maurice, doit sa fortune, employée dans le sens le plus large du mot-à mon frère Raymond qui lui a le premier suggéré de mettre ses histoires sur disques.  Malheureusement, mon frère a eu un accident mortel et Maurice a su exploiter seul cette idée.

 

Rien de nous n’a échappé à sa perspicacité, absolument rien.  Le regard pénétrant qu’il a promené autour de nous, du salon le plus huppé à la cheumière de l’arrière pays, a decelé dans leurs moindres détails : nos travers, nos hypocrisies, nos vices cachés ou déclarés, nos convoitises inavouables, nos préjugés dépassés et les bêtises des gens.

 

Maurice s’est révelé, par son style unique, un grand artiste, un conteur incomparable aux intonations multiples, selon qu’il s’agira d’imiter un homme, une femme, un enfant ou une personnalité politique.

 

Il avait le don de provoquer le rire bruyant, de susciter le sourire amusé ! Mais, il se dégageait toujours de ses histoires matière à réflexion.

 

J’ai admiré par-dessus tout en lui : sa sagesse, son humanisme, son mépris des signes exterieurs factices.  Nous sommes restés en contact quotidien pendant près de neuf ans ; car, il dinait chez moi tous les soirs.  Au début, tout  le monde voulait avoir Sixto à diner.  Etant son sponsor, on devait passer par moi.  On se l’arrachait.  Beaucoup de gens venaient chez moi ; non pas pour me rendre visite, mais pour être en compagnie de Maurice, et pour l’entendre parler.

 

Le respect qu’il m’a inspiré, atteint son paroxisme quand, lui rendant visite, dans l’adversité il s’était déjà installé à Philadelphie- j’ai constateé que, frappé de cécité totale, il n’en éprouvait aucune amertume.  Il avait étonnament conservé stoiquement sa sérénité et son humeur habituels.  Il me dira en souriant : « Le Grand Maitre l’a voulu ainsi.  Il doit penser que j’en ai assez vu de belle chose…  et aussi de laideurs de toutes sorte… ».

 

Chers amis, le voilà l’homme, dans toute sa dimension

 

Je garde de Maurice Sixto, un souvenir impérissable.  L’hommage mérité que je lui rends en ce moment vient du fond du cœur. 

 

MERCI

 

 

RAPPORT DE PROGRÈS

Nom du Programme

ANN AVAN/DEVAN

 

Objectif du Programme

Fournir à des jeunes un métier qui leurs permettent de se lancer sur le marché du travail après une bonne formation.

 

But

 Permet aux jeunes d’intégrer le marché du travail.

 

Bailleur

Terre Des Hommes Suisse (TDHS)

 

Ecole de formation

Ecole Nationales des Arts et de Métiers (ENAM)/ Ecole Hôtelière d’Haïti (EHH)

 

 

 

Jeudi 8 Decembre 2016

 

Alcin Davidson

Nom                                                     : Alcin

Prénoms                                             : Davidson

Lieu de Naissance                           : Pétion-Ville

Date  d’entrer à la Fondation     : Octobre 2009

Filière de Formation                      : Electricité

Lieu de travail                                   : ONA (Office National d’Assurance Vieillesse)

Situation Matrimoniale                 : Concubinage

Nombre d’enfant                           : 2 enfants

Ecole de Formation                        : ENAM (Ecole Nationale des Arts et de Métiers)

 

Davidson en plein activité sur son lieu de travail.

Originaire de Pétion Ville Davidson est née à Pétion-Ville, il a intégré la Fondation comme membre en octobre 2009.  Formé et diplômé en électricité en 2012, Davidson a passé deux années à faire des petits boulots avec un particulier dans un chantier à Pétion Ville.  Puis sa patience a payée en 2014 quand il a intégrer le staff de l’Office Nationale d’Assurance et de Vieillesse (ONA) de Pétion Ville comme ouvrier électricien, 6 mois plus tard il est passé de simple ouvrier a électricien chef. Actuellement, il vit en concubinage et est père de 2 enfants. Davidson fait parti des jeunes qui sont restés très proches de la Fondation.     

Témoignage : cette Formation a fait de moi ce que je suis aujourd’hui, je ne remercierais jamais assez la TDHS d’avoir pensé à mettre sur pied un programme pouvant doter les jeunes vulnérables comme moi d’un métier. A ma sortie de l’Enam, j’ai rencontré pas mal de difficulté mais je suis arrivée à y faire face grâce a la solide formation que j’avais reçu et aussi grâce a des formations basé sur l’estime de soi, l’éthique professionnel, je savais que tôt au tard mes efforts finiront pas portés des fruits et effectivement c’est ce qui est arrivé. Je peux dire en gros, j’ai réussi ma vie ainsi je garderais toujours la tête haute grâce a cet adage qui dit « TRAVAY SE LIBETE ».

 

Alisma Nobline

Nom                                                     : Alisma

Prénoms                                             : Nobline

Lieu de Naissance                           : Port-au-Prince

Date d’entrer a la Fondation      : Mai 2010

Filière de Formation                      : Hôtellerie

Lieu de travail                                   : Kreyòl Kafe Restoran

Situation Matrimoniale                 : Célibataire

Nombre d’enfant                           : pas d’enfant

Ecole de Formation                        : ENAM (Ecole Nationale des Arts et de Métiers)

                                                             

Originaire des Gonaïves Nobline est née à Port-au-Prince, elle a intégrée la Fondation comme bénévole lors d’un de nos campagnes de sensibilisation à la cause des enfants en domesticité en mai 2010. Formée et diplômée en Hôtellerie en 2012, Nobline en collaboration avec d’autres jeunes de sa promotion à monter et pris part à l’ouverture du restaurant Mant Tilò en septembre 2013. Elle y a travaillée pendant une année puis elle a laissée le pays pour les Etats-Unis en 2015 grâce à un visa permanent. Combative et débrouillarde, un mois après son arrivée en terre étrangère, elle a trouvée son premier boulot dans un restaurant haïtien du nom de Kreyol Kafe restoran à Springs Valley comme cuisinière. Parallèlement à son travail dans le restaurant, Nobline poursuit des études de langues une façon pour elle de maitriser l’anglais en vue d’intégrer une école d’art culinaire car son plus grand rêve c’est d’ouvrir son propre restaurant.

Boyer Waken

Nom                                                     : Boyer

Prénoms                                             : Waken

Lieu de Naissance                           : Port-au-Prince

Date d’entrer a la Fondation      : Decembre 2008

Filière de Formation                      : Electricité

Lieu de travail                                   : Giant

Situation Matrimoniale                 : Célibataire

Nombre d’enfant                           : Pas d’enfant

Ecole de Formation                        : ENAM (Ecole Nationale des Arts et de Métiers)

 

Waken sur son lieu de travail

Originaire de la Grand’Anse, Waken est née à Port-au-Prince, il est membre de la Fondation depuis décembre 2008, aimant beaucoup le bricolage et l’électricité, il était souvent appelé à la fondation soit pour des petits boulots soit pour des réparations avant même son entrée en formation à l’Enam . Formé et diplômé en électricité en 2012, Waken faute de trouver un emploi stable et  ne voulant pas rester oisif de 2013 a 2014, a travaillé sur des petits contrats avec d’autres professionnels du domaine. Obligé d’aller au chômage faute de chantier et de contrat, il a passé pratiquement 2 années sans emploi. Mais récemment, il a recommencé a travailler comme régisseur a Giant Super Markets. Il est célibataire et  vit  avec sa mère.

Témoignage : Mwen pa jwenn mo ase fò pou m ta rakonte kisa programm sa pote nan lavi mwen kòm chanjman. Mwen te toujou yon moun ki trè debrouya men fòmasyon sa vinn fòje karaktè m li aprann mwen anpil bagay, li mete disiplinn nan vi m, li fè m vinn gen plis respè pou tèt mwen paske li aprann mwen kwè nan moun ke m vinn ye an, yon profesyonèl akonpli ki konn sa l vo e ki kapab konte sou bon travay li. Menm si mo a twò pitit map di mesi ak tout kè m ak Terres des Hommes Suisses et Fondation Maurice Sixto pou opòtinite sa ke yo te pèmèt mwen sezi.

 

Baptiste James

Nom                                                     : Baptiste

Prénoms                                            : James

Lieu de Naissance                           : Port-au-Prince

Date d’entrer a la Fondation      : Avril 2010

Filière de Formation                      : Electricité

Lieu de travail                                   : PNH

Situation Matrimoniale                : Célibataire

Nombre d’enfant                           : Pas d’enfant

Ecole de Formation                        : ENAM (Ecole Nationale des Arts et de Métiers)

Comme tous les apprenants de cette promotion James est formé et diplômé en hôtellerie en 2012 à l’Enam. Après bon nombre de petit boulot et ne pouvant pas trouver un emploi stable, il s’est tourné vers l’un de ses plus grand rêve intégré la PNH. En effet, en avril 2015, il est sorti graduer de la 26ème promotion de la PNH. Ayant un emploi du temps très chargé à cause de son affectation dans l’arrière du pays, nous l’avons pratiquement perdu de vue et ses visites à la fondation se sont faites de plus en plus rares. Lors de sa dernière visites à la Fondation qui remonte en avril 2015 ou il devrait remplir le formulaire des anciens, il a témoigné de vive voix comment le programme de DEVAN avait changé sa vie.  Issu d’une famille nombreuse avec de faible revenu, James a passé deux ans après avoir terminé ses études sans rien faire. Intégré le programme de DEVAN lui a permis de se prendre en main et d’avoir un métier valable pour se sentir libre et utile. Toujours célibataire, James compte prendre son temps avant de se marier et de fonder une famille.

Jean Steevenson

Nom                                                     : Jean

Prénoms                                            : Steevenson

Lieu de Naissance                           : Port-au-Prince

Date d’entrer a la Fondation      : Septembre 2011

Filière de Formation                      : Electricité

Lieu de travail                                   : Chantier à Pétion Ville 

Situation Matrimoniale                : Célibataire

Nombre d’enfant                           : Pas d’enfant

Ecole de Formation                        : ENAM (Ecole Nationale des Arts et de Métiers)

Steevenson est né à Port-au-Prince et a intégré la Fondation en Septembre 2011 comme membre gradué et diplômé à l’Enam en électricité en 2013, il a commencé à monter son réseau de contact depuis sa formation, ce qui l’a amené à faire la connaissance de Boss  Hermann Petit Frère avec qui il va nouer de très bonne relation de travail. En effet, avec ce dernier il aura la possibilité d’exécuter plusieurs contrats jusqu’à date. Très appliquée et très méticuleux, il a su gagner la confiance de Monsieur Herman qui vient de mettre l’un des chantiers sur son entière responsabilité. Son plus grand rêve c’est d’avoir un diplôme en électricité du bâtiment, rêve qu’il compte concrétiser avec le parrainage d’une tante qui accepte de lui payé ce cours. Toujours célibataire,  il vit avec sa famille.

Témoignage : Avant d’intégrer cette formation, je ne prenais pas vraiment ma vie en main. Ne pouvant plus continuer mes études par manque de moyens, je vivais au jour le jour, jusqu’à ce qu’un ami Boyer Waken membre comme moi à la fondation et partageant la même passion que moi pour l’électricité et le bricolage soit sorti diplômer de la première promotion du programme. Partageant avec moi quand il le pouvait ce qu’on lui apprenait a l’ENAM, je me suis dis qu’une opportunité comme celle la ne se présente pas deux fois. C’est ainsi, que l’année suivante, j’ai postulé et intégré le programme. Je n’étais pas le meilleur élève certes mais je me suis toujours attelé à la tache ce qui m’a permis de nouer les bons contacts. De petits boulots en petits boulots durant ma formation je suis retourné à l’école et j’ai terminé mes études classiques. En Conclusion, ce programme m’a sauvé, il a redessiné ma vie et m’a permit a en moment donné de reprendre le contrôle de ma vie en forgeant des projets pour mon avenir ce que je n’avais jamais fait avant. 

Merisier Marie Lyne

Nom                                                     : Merisier

Prénoms                                            : Marie Line

Lieu de Naissance                           : Dame Marie (Jérémie)  

Date d’entrer a la Fondation      : 2010

Filière de Formation                      : hôtellerie

Lieu de travail                                   : Chez Elle (à monter son Propre business)

Situation Matrimoniale                : Célibataire

Nombre d’enfant                           : Pas d’enfant

Ecole de Formation                        : ENAM (Ecole Nationale des Arts et de Métiers)

Née à la Dame Marie, Marie line a intégrée la fondation après le tremblement de terre de 2010 en faisant du bénévolat. Elle est graduée et diplômée en hôtellerie à l’ENAM en 2013. Dès sa sortie de l’Enam, Marie Line s’est vite lancée sur le marché du travail après un stage payé au Recul où elle fut embauchée par la suite. De retour à Port-au-Prince, elle s’est investie dans le projet de Restaurant Mant Tilò où elle y a travaillée durant une année. Malgré la dissolution du projet Mant Tilò, Marie line a fait cavalier seul en gardant toujours le même nom (Mant Tilò)  pour lancer son Cocktail et son Chicktay. Son Cocktail et son Chicktay  sont distribués dans trois grand Markets dont Giant,  Big Star et Délimart. Ne voulant pas s’arrêter seulement dans la distribution de produit pour des markets, elle a récemment légalisée et obtenu une patente pour le nom Mant Tilò parce qu’elle veut remettre sur pied le restaurant.  

Témoignage : Ce programme m’a tout donné, comme femme je me sens fière d’être une professionnelle accomplis. Je gagne honnêtement ma vie à la sueur de mon front avec un métier qui m’a toujours passionné. Je bénirais toujours les initiateurs  d’un tel programme et tout comme ils m’ont permis avec un métier d’être une femme épanouie, je prends à cœur de toujours donné le meilleure de moi-même dans tout ce dont j’entreprends une façon pour moi de porter haut leurs noms.  

Organigramme

HISTORIQUE

       

                                    FONDATION MAURICE A. SIXTO       

                                               28, Rue Gabart, Pétion-Ville, Haïti, (W.I)

                                        Tél.: (509) 3449-3583 / 3449-6070 (718) 355-8201

www.fondationmauricesixto.org /          info@fondationmauricesixto.org

                                   Pour la Promotion de l’Education et la Culture Haïtiennes

 

PRÉSENTATION DE LA FONDATION MAURICE A. SIXTO

Notre Création:

Créée le 4 mai  2004 et dédiée à la mémoire de l’auteur de « Lea Kokoye », la Fondation Maurice A. Sixto (FMAS) est une institution laïque à but non lucratif oeuvrant dans la promotion de l’Education comme outil de développement, de la Culture haïtienne, de la Communication et la protection des Droits Humains surtout ceux des enfants, spécialement des enfants en domesticité appelés Restavèk.

Notre Mission :

La mission de la Fondation Maurice A. Sixto est d`amener les Haïtiens à développer une conscience positive vis-à-vis d`eux-mêmes, de leur culture, de leur pays. Elle se propose d`accompagner la jeune génération en vue de rectifier certaines erreurs du passé qui nous maintiennent dans les méandres de la pauvreté, de l`analphabétisme, le marasme. Nous défendons, par la sensibilisation et la formation, toutes les couches de la société en particulier les enfants, et par la vulgarisation de philosophie constructive.

Notre Vision

La Fondation  Maurice A. Sixto vise une nouvelle forme d`éducation adaptée à la réalité du pays, à sa culture, aux valeurs haïtiennes. Il s`agit pour elle de trouver la façon de régénérer cette source dans laquelle la génération présente devra puiser pour se façonner un destin moins tragique que celui de ses aînés.

 

La Fondation projette de rassembler les éléments épars de notre culture qui pourraient favoriser le développement de ce peuple. Elle se propose entre autre de susciter les grands débats que nous avons trop longtemps évités, sans savoir qu`il nous sera absolument impossible de connaître un meilleur sort si nous n’avons pas le courage de les aborder en toute objectivité. La Fondation Maurice A. Sixto se veut donc être un espace opportun pour ces débats incontournables, et un instrument pour les faire résonner dans toutes les sphères de la société haïtienne. Enfin, la Fondation est la matérialisation de cet hommage à la mémoire de ce grand homme qui a posé des jalons, indiqué des pistes pour rendre possible ces grands débats pour une Haïti meilleure.

 

Notre Stratégie

Consciente de l’enjeu que représente sa mission, la Fondation Maurice A. Sixto s’appuie sur les oeuvres du célèbre conteur Maurice A. Sixto connu  comme étant le père de la dénonciation du système  Restavèk, mais aussi un véritable anti-corruption touchant plussieures facettes de notre société.

Nos professionnels

La Fondation Maurice A. Sixto compte à son actif des professionnels d’horizon divers avec lesquels elle développe un partenariat pour le besoin de sa clientèle. Ils des prestataires de service.  Une Coordonnatrice gestionnaire

  • Un psychologue avec une maitrise en éducation/ responsable des projets et prise en charge des suivis psychologiques
  • Un communicologue
  • deux animatrices
  • Un chauffeur
  • Un logisticien

 

  • Mais de façon permanente la fondation compte avec la Directrice Exécutive :
  • Un comptable
  • Une secrétaire administratrice
  • Une ménagère

 

Notre clientèle

Comme présentée dans notre résumé ci-dessous, notre clientèle se retrouve dans toutes les institutions locales et internationales travaillant dans le cadre de la promotion de la protection de l’enfant, des droits de l’homme en général :        

                       – Organisations gouvernementales

                                –  Organisations Internationales  

                                    – Organisations non gouvernementales (ONG)

                                – Universités

                                – Les écoles primaires et secondaires

                                – Les organisations et communautés locales

       Nos domaines d’intervention

  1. Education, Protection des Droits de l’enfant et la femme, Culture et la Communication  
  2. Partenaires avec lesquels on a déjà travaillé
  1. IBESR (Institut du Bien-Etre Social et de Recherches)
  2. MAST (Ministère des Affaires Sociales et du Travail)
  3. MCFDF (Ministère à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes)
  4. MDE (Ministère De l’Environnement)
  5. MENFP (Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle)
  6. Ministère de la Culture
  7. SHAA (Société Haïtienne d’Aide aux Aveugles)
  8. Ecole Plein Air de la Belgique (Bruxelles)
  9. Organisation Kenbe Fem de la Belgique (Bruxelles)
  10. Terre des Hommes Suisse (TDHS)
  11. PADF (Pan American Development Foundation)/PHR (Project Human Rights)
  12. Chemonics/ HRI (Haiti Recovery Initiative)
  13. Save The Children
  14. CRS (Catholic Releif Services)
  15. Oxfam Québec
  16. Plan Haiti
  17. AKSE (Aksyon Kolektif pou Sekirite kont Eksplwatasyon)/Future Groupe
  18. FCC (Fondation Culture Création)
  19. Fondation Françoise Canez Auguste
  20. Fondation Lise Antoine Saint-Natus (sante, Education, Femme)
  21. Associations des Etudiants en Medecine et Phamarcie de plusieurs facultés.

Projets réalisés par la Fondation Maurice A. Sixto

Par secteur d’activités

Secteur DE L’EDUCATION

Année

INSTITUTION

mandat

 

2004

2004

 

Fondation Maurice A. Sixto

SOLIDARITE,UNION,COOPERATION (SUCO) Institution Canadienne

Initiation de célébration du mois du Créole sur une base annuelle chaque 28 octobre

Organisation d’un atelier sur le potentiel éducatif,  pédagogique,  méthodologique et culturel de l’oeuvre de Maurice A. Sixto

2010

Fondation Maurice A. Sixto ( FMAS)

Nouvelles édition des CDs de Maurice A. Sixto avec des textes inédits

2010

Faculté des Sciences Humaines (FASCH)

Des étudiants sont reçus sur une base régulière de deux mois comme stagiaires à la FMAS

La FMAS traville en etroite collaboration avec l’Academie Créole/Akademi Kréyòl Ayisyen (AKA)

2010

Fondation Maurice A. Sixto ( FMAS)

Création au sein de la Fondation du « Collectif Latino-Américain de Jeunes Haïtiens » COLAJH Espace de reflexion pour les jeunes sur les différents problèmes qui rongent la société

2011

Haïti Reporters

Deux jeunes membres du personnel de la Fondation  sont gradués en journalisme social

2011

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2012

 Ecole Plein air/Kenbe Fèm (Belgique)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CHEMONICS/USAI

Inauguration, le 28 octobre, de l’Ecole Communautaire Léa Kokoyé de Nérette (ECLKN). Une école gratuite en faveur d’enfants démunis de Nérette et des environs. Cette ecole remplace le collège «La Promesse Evangilique » effondré le 7 novembre 2008 faisant 86 parmi les élèves, 6 parmi le forfesseurs et 100 bléssés graves.

Cette école fut rebaptisée école « LÉA KOKOYÉ » selon le vœux de Maurice Sixto qui voudrait qu’aux quatres coins d’Haïti des écoles techniques, modernes  soient construites pour jeunes filles  des écoles « LÉA KOKOYÉ ».

Realisation d’un concours de textes avec les eleves des classes teminales « ki fanm Sentaniz ap ye en 2050 si anyen pa fet » suite a ce concours Berea College a Kenturky USA nous octoie un bourse d’etude de 4ans. Un des jeunes gagants Sebastien Dolce est partie etudie l’administration. Il a reussi avec brio ses etudes.   

2012

 

 

 

 

 

2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2014

Janvier 2015

 

Avril 2015

 

Juin 2015

 

 

1er – 14 Juin 2015

Terre des Hommes Suisse

 

 

14 jeunes vulnérables membres de la fondation bénéficient des bourses d’études d’une année  sont gradués en Restauration-Hôtellerie, Carrelage, électricité batiment.  Avec le support financié de TDH 7 jeunes gradués (5 fille et 2 garçons) ont ouvert un restaurant qui fonctionnent toutes les fins de semaine dans un premier temps,  avec pour objctif de servir une nourriture saine à la portée de toutes les bourses et de manière à proteger notre environnement (pas d’usage de matière en foam  ni en  plastic)

9 jeunes membres  vulnérables de la fondation bénéficient des bourses d’études d’une année  sont gradués en Restauration-Hôtellerie, Carrelage, électricité batiment.  Avec le support financié de TDH 7 jeunes gradués (5 fille et 2 garçons) ont ouvert un restaurant qui fonctionnent toutes les fins de semaine dans un premier temps,  avec pour objctif de servir une nourriture saine à la portée de toutes les bourses et de manière à proteger notre environnement (pas d’usage de matière en foam  ni en  plastic)

4 jeunes diplomés en carosserie 2 filles,2 garçons

25 jeunes ont intégré les cours en : carosserie, hotelerie, carrelage, maçonnerie,  plomberie et électricité en mars.

Atelier de sensibilisation sur les droits de l’enfant à la Faculté de Medecine

Les professeurs de l’ecole Léa Kokoyé ont reçu leurs honoraires  du Ministère de l’Education Nationale.  Ainsi, l’ecole devient une école nationale.

Celebration de la journée nationale des droits de l’enfant. L’equipe de la FMAS sort gagant du championat de football organisé par l’Institut du Bien Etre Social et de Recherches (IBESR).

2012

Kenbe Fèm et la Compagnie Ecarlate (Paternaires Belge)

I’mplantation d’un programme  de contes belges et de cours de diction dans quatre écoles (Sœur Ste Thérèse de Petion Ville, Léa Kokoyé de Nerette, Collège Gilbert Albert Delmas et le Lycée Jean-Jacques au centre Ville pour des enfants ages entre 10 et 14 ans. 

2013

Ministère de l’Environnement

Réalisation d’un mois d’activités de sensibilisation dans différentes écoles de la zone métropolitaine (mois d’avril) autour de la célébration de la Journée Mondiale de la Terre (22 avril)

2013

Oxfam Québec

Projet d’un dessin animé en 3D (le premier en Haïti) sur la Culture de la Propreté corporelle, sanitaire et environnementale  intitulé « Ann Viv Pwop pou n Rete an Sante » dont le lancement est prévu pour le 11 juin 2017.

 

Secteur PROMOTIONDE LA CULTURE

Année

entreprise

mandat

2012, 2013, 2014-2015-2016-2017

 

IBERS, Marie de Pétion Ville & Muncheez Mairie de Port-au-Prince pour le Champs de Mars en 2018

Organisation du carnaval pour enfants toute couche confondue avec des slogans  sur la protection de l’enfant à travers une méringue vidéo clipée.

 

2004

Fondation Maurice A. Sixto

Lancement du site

www.fondationmauricesixto.org

2004

Florida International University ( FIU) et les Etudiants Haïtiens

Hommage à Maurice Sixto à Miami « Exposition  des objets ayant appartenus à Maurice A. Sixto »

2004

Ministère de la Culture et de la Communication (MCC) et la Fondation Culture et  (FOKAL)

Transcription de douze (12) des textes de Maurice Sixto en forme de livre  titré « Lea Kokoye ak lot Lodyans »

2005

VOILA ( compagnie de communication)

Réédition des CDs des contes de Maurice Sixto (deuxième édition)

2005

Ministère du Commerce (MC) et Femme en Production

Participation de FMAS à diverses foires nationales « Femme en Production »  « Salon de Noël »

2006

Les Etudiants de l’Université Notre Dame d’Haïti

Hommage à Maurice comme modèle vivant pour la jeunesse et la représentation de « Lea Kokoye » en théatre

2006

Fondation Maurice Sixto

Étude sur la situation de l’artisanat à Jacmel et du Rara à Léogane

2007

Fondation Maurice Sixto

Hommage International à Maurice A. Sixto en autorisant l’utilisation de ses œuvres aux institutions suivantes : Foudizè, L’Académie (festival des quatre chemins) Régine Montrosier Trouillot ( RMT) et Rideau Rouge pour leurs activités culturelles ou éducatives.

2007

Fondation Maurice Sixto,  le Ministère des Affaires Social (MAS) Plan Haiti, Volontariat pour le Développement d’Haïti (VDH) et la Télévision Nationale d’Haïti (TNH)

–          Causerie sur le potentiel que représente Maurice Sixto sous le thème : « Mauricitude ou Maurice attitude »

–          Concours  « Chak Timoun se Yon Talan » qui ambitionnait de présenter les enfants des rues avec leur potentiel artitisque et leur talent.

2008

Fondation Maurice A. Sixto ( FMAS), Belles Productions et la Fondation Canez Auguste

Concert en hommage à la femme haitienne « 8 fanm kanpe pou 8 mas »

2009

2012

 

 

 

Fevrier 2015

 

Mars 2015

 

 

Mai 2015

 

 

 

 

 

Decembre 2017

 

Ministère à la condition Féminine et auxdroits de la Femme (MCFDF), Belles productions

Ministère  d la Culture et à la condition Féminine et auxdroits de la Femme (MCFDF), Belles productions

 

IBESR

 

Fondation Maurice A. Sixto

 

 

FOKAL, HPP-AKSE et BHDA

 

 

 

 

 

Ministère de la Culture

 

 

Deuxième édition du concert hommage à lafemme « 8 fanm  kanpe pou 8 mas »

 

Troisième édition du concert hommage à la femme « 8 fanm kanpé pou 8 mas »

Tout un mois d’activités socio-culturelles a) conférences-débats avec les  universitaires sur l’Apport de l’œuvre de Maurice A. Sixto dans lutte contre le système Restavek en Haiti

Réalisation du carnaval  des enfants  à Pétion Ville pour sensibiliser sur la protection de l’enfant.

«Foire 100% Femme» avec les membres feminins de la FMAS pour cloturer en beauté le mois de mars.

b) journée culturelle et gastronomique pour cloturer le mois de mai.

 

Journée gastronomique haitienne (manje kreyòl, manje lakay) organisée avec l’encadrement de «Mèt Fèy Vèt» avec pour but de promouvoir l’art gastronomique haitien et avec l’aide d’un groupe de medecins diététiques, de sensibiliser la population sur l’avantage de manger bien et sainement en utilisant les produits locaux. 

 

Secteur Droits Humains

Année

PartenaireS

mandat

2005

Facultad Latino Americana de Ciencas Sociales ( FLASCO) en République Dominicaine

– Atelier de travail sur le problème de la migration visant le respect des Droits des migrants vers la République Dominicaine

– Atelier de travail avec les jeunes dominicains et haitiens sur les droits de la personne. Cinq bourses ont été alloués  trois (3) aux dominicains en et deux (2) aux haitiens pour leurs recherches dont les thèses respectives ont été présentées au Chili

 

2009

Fondation  Restavek Freedom

Conférence Internationale au Karibé Convention Center le 23 mai (anniverssaire de Maurice) sur la situation des enfants en domesticité sous le thème « Mwem Se Ayiti Tou » Cette conference a reunie plus de 500 representants de differents secteurs de la societé venus des 10 departements

2010

PADF/PHR (USAID)

 

–       Sensibilisation intensive sur le phénomène « Restavèk » dans les écoles primaires et secondaires de l’air Metropolitaine et dans certaines villes de provinces telles : Petit-Goâve, La Vallée de Jacmel et Kenscoff.

2010

Fondation Maurice A. Sixto (FMAS)

 

–       Traduction  du texte de « Tisentaniz » en espagnol et en anglais et français

2010

Fondation Maurice A. Sixto (FMAS) et USAID

Réalisation de «Tisentaniz » en dessin animé la projection se poursuit dans les écoles et camps de fortune

2011

Fondation Maurice A. Sixto (FMAS)

Pour évaluer l’impact de cette sensibilisation un concourt fut lancé à l’intention des élèves des classes terminales et universitaires des dix départements. Des bourses détudes et des matériels scolaires furent distribués aux lauréats. Un des gagants etudie depuis septembre 2012 à Berea College ( Kenterky USA) pour 4 ans d’etudes en agronomie.

2010

Fondation Maurice A. Sixto ( FMAS)

Enquête sur les conditions de vie des habitants des camps de fortune et l’ímpact du choléra

2010

l’Assemblée générale de Cartajoven en Colombie

Présentation de la situation des enfants domestiques en Haïti, du dessin animé Ti Sentaniz à cette assemblée et les demarches entreprises par la Fondation pour  trouver une solution à ce problè

Participation à cette assemblée générale d’un membre de COLAJ ( Nathalie Brumet)

2011

les collectifs de jeunes de 60 pays de l’Amérique Latine au Guatemala et Costa-Rica. «Contre la violence faite aux filles et aux femmes »

Participation de Nathalie Brumet à ce collectif. Présentation d’un autre texte de Maurice Sixto «Lea Kokoy » qui traite les différents aspects de la violence faite aux femmes

2011

CHEMONICS (USAID)

Sensibilisation sur le phénomène « Restavèk » plus de 45 écoles et 15 camps de fortune. Plus de 8,900 personnes ont éte sensibilisées

2011

Magazine ELLE

Visite du Magazine ELLE sur notre travail avec  les « Restavèks » en Haïti.

2011

Institution Mixte Sainte Famille à Pétion-Ville

Grande sensibilisation sur la domesticité de 250 élèves et plusieurs professeurs

2011

L’École «  En Plein Air de Belgique. » 

La Fondation Mauricen A. Sixto (FMAS)

Création d’un lien entre les élèves de l’Ecole Plein de  la Belgique et l’Ecole Lea Kokoye construite en lieu et place de l’ecole la Promesse Evangelique  effondrée en Novembre 2008

2011

Les Artsites Internationaux Tifane et Leopold Cine

Tournée de levé de fonds en France dans le cadre de la reconstruction de l’Ecole Communautaire Léa Kokoyé de Nerette Rencontre de plusieurs personnalités dont le Directeur du club YMCA de Colomiers et le Maire de Toulouse

2011

La chaine de Télévision Internationale AL JAZZERA

Visite et realisation d’un reportage de la Télévision Internationale Al Jazzera sur les activités de la Fondation.

2011

La chaine de Television Francaise 1 (TF1)

 Visite et réalisation d’un reportage sur la situation des enfants en domesticité en Haiti.

2011

FUNDACION CINEPOLIS du Mexique

Participation du dessin animé de « Ti Sentaniz » au Festival International de films sur les Droits Humains au Mexique (31 aout-4 septembre) plus de 5000 personnes sont sensibilisées.

2012

 

 

 

Association Socioculturelle de jeunes Progressistes (ASCJPP)

 

 

Création d’un spectacle de danse à partir  du texte de Maurice A. Sixto intitulé « Tisentaniz »  pour sensibiliser d’avantage de personnes sur la problématique de la domesticité infantile au moyen de l’art.

2012 – 2013

CRS (Catholique Relief Services)

Projet Ti-Biznis. Formation en entreprenariat de 120 chefs de familles et l’octroie de 20.000gdes par entrepreneur pour débuter un commerce selon les critères établis. Satisfait du partenariat, CRS reprend le partenariat pour une nouvelle période allant de janvier à décembre 2013 cette fois avec 130 bénéficiaires.

2013 -2013

Oxfam Québec

Réalisation du projet de dessins animés sur la Culture de la Propreté pour sensibiliser sur un comportement à adopter pour éviter certaines maladies (cholera) 

Nov 2013

Save The Children

Sensibilisation sur la Domesticité Infantile et la célébration de la Journée Mondiale des Droits de l’enfant en novembre à Jacmel et à Port-au-Prince.

Nov- dec 2013

 

 

 

2013

 

USAID-CARE-AKSE (Aksyon Kolektif pou Sekirite kont Eksplwatasyon)

 

 

 

IBESR – Muncheez et la fondation

campagne de sensibilisation contre la domesticité infantile menée par la Fondation Maurice A. Sixto (FMAS) dans le cadre du projet Aksyon Kolektif Pou Sekirite kont eksplwatasyon (AKSE) financé par l’USAID et mis en œuvre par la CARE, un lancement a eu lieu à l’Hôtel Best Western Premier à Pétion-Ville le mardi 26 novembre 2013.

 

Carnaval pour enfants toute couche confondue avec slogan sur la protection

 

 

 

Janv – aout 2014

 

 

 

Mai – juillet 2015

 

 

 

 

 

USAID-HPP-AKSE (Aksyon Kolektif pou Sekirite kont Eksplwatasyon)

 

 

 

USAID-HPP-AKSE (Aksyon Kolektif pou Sekirite kont Eksplwatasyon)

 

 

 

 

Le projet « Sensibilisation sur la Problématique de la Domesticité Infantile et Juvénile dans les Ecoles et Communautés de Carrefour-Feuille et Pétion-Ville » est une  subvention à Obligation Fixe (FOG) de deux (2) mois et demi débutant le 1er mai 2014 exécuté par la Fondation Maurice A. Sixto (FMAS) dans le cadre du projet Health Policy Project- Aksyon Kolektif pou Sekirite kont Eksplwatasyon financé par l’Agence Américaine pour le Développent International (USAID) à travers l’accord de Coopération No. AID-OAA-A-10-00067, débuté le  30 Septembre 2010. Qui est mise en œuvre par Futures Group, en collaboration avec RTI International.

Ce même projet est exécuté dans 6 communes du Haut et Bas Plateau Central. 

 

Juin-sept 2015

 

 

 

 

 

 

 

Decembre 2016

 

 

 

 

 

 

Juillet-aout 2017

 

Aout 2017

 

Avril-juin 2018

 

 

 

Aout – oct 2018

 

 

 

 

 

 

 

Sept 18-avril 2020

 

 

 

Avril – sept 2019

UNICEF/MINUSTHA

 

 

 

 

 

Valerio Canez et la compagnie WestPoint

 

 

 

 

 

 

FOKAL – IBESR – FMAS

 

 

FLASSEF – VALERIO CANEZ

 

 

PLAN INTERNATIONAL – IBESR

 

 

 

SAVE THE CHILDREN

 

Projet de Capitalisation des expériences de 20 ONG nationale pour l’améliorer, la prévention et la réponse aux besoins des enfants victimes d’exploitation ou à risque d’exploitation. et développer une stratégie commune et des outils contre l’exploitation des enfants dans le travail domestique à travers l’exercice de capitalisation

Les fondations Lise Antoine Saint-Natus (FLASSEF) et la fondation Maurice A. Sixto (FMAS) le 2 décembre 2016 ont mobilise plusieurs centaines de sacs de semences de mais en appui aux agriculteurs des régions du pays sévèrement frappées par l’ouragan Matthieu. Ces semences de mais ont pu être achetés avec l’argent de la vente des billets de la rafle organisée grâce a un don de 14 primes d’appareils électroménager offerts par westpoint et Valerio Canez SA. la vente des billets a permis d’aider 1125 familles, des certaines localités du Sud, de  la Grand’Anse, du Sud-Est et du Nord Ouest. Le 18 avril 2017 les deux fondations sont heureuses de partager la liste des gagnants de la rafle avec le public par voie de presse. 

 

28 jeunes enfants post Restavek ont suivi des séances d’Art Thérapie en dessins, chants, danse et Théâtre. 

 

Journée de sensibilisation à Etang Bois Neuf sur quoi et comment manger pour éviter les maladies cardiovasculaires

Projet de prise en charge psychologique des cas d’enfants victimes de la domesticité et de la maltraitance

Projet campagne de sensibilisation qui vise les enfants toute catégorie confondue a été mise en œuvre par une pièce de théâtre et une chanson écrite par Stéphanie Séjour de son nom d’artiste Tifane Comme dit le thème de la campagne « Tout Timoun Ladann » la pièce de théâtre a été créée et harmonisée avec la musique pour mieux porter le message des enfants aux responsables du pays.  

Avec un financement du Canada à travers l’UNICEF, un projet de lutte contre le travail domestique des enfants, est implémenté dans huit communes du département du Sud. La Fondation Maurice A. Sixto, au sein d’un Consortium, s’est donné pour mission spécifique depuis le mois de septembre 2018 de combattre ce phénomène par une série de séances de sensibilisation dites de masse dans les écoles, les communautés rurales, les marchés publics et les groupements de femmes afin d’apporter une réponse structurée à la mise en domesticité des enfants par leurs parents biologiques et ou leurs familles élargies. Ce projet innovant durera jusqu’au mois d’avril 2020.

 

Projet conjoint Fondation Odette Roy Fombrun-Fondation Maurice Sixto et la Mairie de Pétion Ville pour demander aux Petionvillois, grands et petits, professionnels, commerçants, élèves d’écoles a faire le « tèt ansanm » indispensable pour mener la grosse campagne « Konbit PetyonVil Pwop »

 

 

 

 

NB: La FMAS dispose d’un numéro de téléphone 3449-3583 où les gens peuvent appeler en cas de d’urgence dans le domaine de violence faits aux enfants  pour un appui psychologique et un référencement.

 

 Fondation Maurice A. SIXTO (FMAS)

 

Tifane (Pwojè lari pwòp)

  • Notre Newsletter

  • Intéressé a faire un don ?

    Il existe de nombreuses façons de s’impliquer. Faites du bénévolat ou donnez simplement un don financier. Chaque dollar fait une différence.
  • Articles récents

  • Commentaires récents

  • Archives

  • Catégories

  • Méta

  • Statistiques du blog

    • 1,334 visites
  • Catégories