Formation sur la domesticité ses conséquences sur les victimes et se impacts sur la société


Commandité par Geomoun Haïti que dirige Monsieur Christophe Castaigne à Jacmel, deux journées de formation sur la problématique de la domesticité infantile ont été animées par le personnel de la fondation Maurice A. Sixto (FMAS) Les points à l’ordre du jour étaient :

Plan  de Travail

Jeudi 16 novembre 2017

Première partie : présentation, exposer, échange

  1. Enregistrements des bénéficiaires
  2. Présentations des personnalités par Monsieur Christophe Castaigne.   
  3. Propos de bienvenue et présentation de Resedh/ Geomoun par Monsieur Christophe Castaigne.
  4. Présentation du personnel de la FMAS par Cherly.
  5. Présentation des groupements et associations présents
  6. Tres succincte présentation de la FMAS Par Johane
  7. Information générale sur le travail  domestique des enfants en Haïti (réf étude par l’Unicef) Par Madame Sejour
  8. Cadre l’égal relatif au droit de l’enfant
  • Convention #138 sur l’âge minimum d’admission à l’emploi est fixe à 14 ans (l’enfant peut effectuer des travaux légers et dans des conditions contrôlées).
  • Convention #182 sur les pires formes de travail des enfants (énumérés)
  1. Définition de la domesticité infantile et juvénile. – Question des  bénéficiaires

 

  1. Droits et devoirs des enfants en général par Johane Questions (bénéficiaires) réponses   (Cherly).

Deuxième partie : Travaux en atelier

Rôle des cheffes de maison dans le traitement des enfants confiés en domesticité.

 

  1. Comment traiter un enfant en général Quels sont les conséquences des mauvais traitements subis par un enfant en général ?
  2. Comment une cheffe ou un chef de maison se sent elle (il) face à un enfant en domesticité maltraité.
  3. Selon vous ces moments de maltraitance peuvent ils avoir un impact sur la vie de l’enfant, son avenir et ou la société ? FMAS cite des exemples. (15mn).

Traitement des travaux réalisés en atelier.

 

  1. -Echanges/cueillettes de recommandations
  • Quels rôles doivent jouer les cheffes de ménages et la societe pour un changement de comportement dans le traitement des enfants en général et particulièrement des enfants en domesticités.

Traitement du travail – Evaluation de la journée par les participants.

Plan  de Travail

Vendredi 17 novembre 2017

 

  • Récapitulation de la journée du 16 novembre (2 volontaires).

 

  • Situation des enfants travailleurs domestiques par Mme Sejour
  1. Education
  2. Santé
  3. Loisirs
  • Question/ réponse

 

  • Causes de placement d’un enfant en domesticité (interaction formateur et participants
  1. Manque d’éducation des parents
  2. manque infrastructure adéquate dans les zones reculée.
  3. Education
  4. Centre de santé
  5. Activités socioculturelles
  6. Les parents recherchent une vie meilleure pour leurs enfants.
  7. Manque de sensibilisation sur le contrôle des naissances (pas de planning familial, utilisation de préservatifs) 
  8. Croyance religieuse
  9. Manque de souci parental concernant les soins, les besoins affectifs que nécessite un enfant.

 

  • Les impacts de la maltraitance sur les enfants placés en domesticité
  1. Augmentation du nombre d’enfants des rues ou de la rue
  2. Augmentation du nombre de criminels à travers les rues
  3. Dépendance a des stupéfiants (drogues, alcool, ciment, tabac ect).
  4. L’enfant devient une proie facile de ce fait est prêt a être utilisé  a n’importe quelle fin. tels : éclaireur, informateur, facilitateur pour les actes de vandalismes ex : markets, boutiques, institutions etc.
  • Solutions en guise de prévention pour la protection de l’enfant

 

  • Sensibiliser toute la société pour éradiquer ce système : écoles, parents, professeurs, la presse, les autorités,   les églises catholique et protestantes, les vodouisants.
  • Travailler avec l’état pour promulguer et faire appliquer des lois sur la problématique.
  • Décentraliser les opportunités.
  • Doter les villes de provinces d’infrastructures adéquate telles que : eau potable hôpital, centre de sante,   électricité, école, université  route, autobus par quartier, centre socioculturels.

Cela donnera aux paysans la possibilité d’avoir Access aux services de base.

 

  • Pause lunch

 

  • Présentation des marionnettes

 

        Evaluation

Attente

Proposition

recommandation

Ecole Communautaire Léa Kokoyé de Nérette AU PARC HITORIQUE DE LA CANNE SUCRE


Les études enrichissent les connaissances, les visites guidées des cites touristiques de son pays aussi d’ailleurs. La fondation Maurice A. Sixto a commencé à mettre en application cette façon de voir en organisant la première sortie-visite avec les élèves de l’école Communautaire Léa Kokoyé de Nérette au Parc Historique de la Canne-a-Sucre à Tabarre.

Toutefois, dans le souci d’encourager l’effort et l’excellence chez ces enfants, seuls les cinq premiers de chaque classe ont eu droit à cette activité listée parmi celles dont l’objectif est d’éveiller le sentiment du patriotisme chez les jeunes.

8h30 dans la matinée,  devant l’école Léa Kokoyé, les élèves étaient déjà à bord d’un autobus prêt à partir. La température n’a cessé de grimper tout au long de la route liant Nérette et Tabarre. Le contentement se lisait dans les yeux de chacun des élèves apparemment impatients d’arriver à destination. Environ 10h AM, c’est le moment du débarquement devant le parc. Alignés deux à deux, ces élèves ont commencé à exprimer leur curiosité depuis la grande barrière d’entrée. Rejoints par un guide du parc, ils ont pu visiter les monuments sur place dont la plupart existent depuis plusieurs décennies, voire vieux de plus d’un siècle ou deux.

Les interrogations étaient au cœur de cette sortie-visite. Le guide lui-même s’est dit épaté de l’ensemble des questions aussi censées que nombreuses. Ils ont eu également un mini cours d’histoire d’Haïti. Satisfaits, les élèves sont revenus du parc la joie au visage, et dans le cœur aussi sans l’ombre d’un doute.       

 

LA FONDATION HERITAGE POUR HAITI Section haïtienne de TRANSPARENCY INTERNATIONAL


NOTRE GRAND CONTEUR MAURICE SIXTO :   UNE COMPREHENSION MORDANTE DE NOS ABERRATIONS ET DE LA MENTALITE QUI INCITE  A LA CORRUPTION

 

La Fondation Héritage pour Haïti (LFHH) en quelques lignes :

 Créée en 1998 par un groupe de citoyens haïtiens, La Fondation Héritage pour Haïti (LFHH) est une fondation privée, non partisane, à but non-lucratif.

 La vision de LFHH est celle-ci :  une nation où le gouvernement, la politique, les affaires, la société civile et la vie de la population est libre de corruption et où le comportement intègre, éthique, responsable et discipliné est valorisé par la société. 

 La mission de LFHH est de combattre la corruption, d’oeuvrer à la promotion des valeurs d’éthique, d’intégrité et de probité dans les sphères publique et privée de la société haïtienne par un travail de sensibilisation, de plaidoyer, d’éducation, de formation et de renforcement de l’arsenal législatif.

En 1999, LFHH a rejoint le réseau mondial de Transparency International (TI), la plus grande organisation de la société civile de lutte contre la corruption dans le monde qui a  son siège à Berlin, et est devenue officiellement la section haïtienne de TI en 2003.

Transparency International est l’organisation mondiale de la société civile au premier plan de la lutte contre la corruption. Par le biais de plus de 90 Sections dans le monde et de son Secrétariat International à Berlin (Allemagne), TI sensibilise l’opinion aux effets dévastateurs de la corruption et s’emploie, en partenariat avec les pouvoirs publics, le secteur privé et la société civile, à concevoir et mettre en œuvre des mesures efficaces pour en venir à bout.

Une composante importante de la stratégie de TI est son travail de plaidoyer.  En alertant l’opinion publique sur la corruption et ses effets catastrophiques, TI a prouvé par A plus B que les pots-de-vin et les scandales ont eu un impact néfaste sur la vie de millions de personnes à travers le monde. 

Avec la publication annuelle de son Indice de corruption des pays exportateurs et de l’Indice des perceptions de la corruption,  sa couverture médiatique quotidienne des affaires de corruption, des examens approfondis des problèmes les plus criants présentés sur son site web et des interventions et communiqués de presse très médiatisés, Transparency International maintient la corruption au centre des préoccupations des populations et des décideurs.

Les priorités internationales de TI:

  • La corruption dans le secteur privé
  • Les conventions internationales contre la corruption
  • La corruption dans les marchés publics
  • La corruption en politique
  • La pauvreté, le développement et la corruption

Le site Internet de Transparency International, www.transparency.org, est le principal portail de ressources et d’information pour les acteurs de la lutte contre la corruption, les chercheurs, les journalistes et la société ciivile.

ÆLa corruption se manifeste dans le secteur public autant que dans le secteur privé ;

ÆElle désigne un ensemble très large de pratiques telles que les détournements de fonds, les abus de biens sociaux, les conflits d’intérêts, les délits d’initiés, la concussion, le pantouflage, le blanchiment d’argent, le saucissonnage, et concerne toutes formes de fraudes (les fraudes fiscales, les fraudes douanières, les fraudes électorales, la contrebande, etc…); 

ÆLa notion de la corruption doit inclure les notions de corruption passive et de corruption active, c’est-à-dire qu’elle désigne autant le fait de donner que de recevoir des pots de vin ou autres avantages;

ÆLa prise de décision est influencée par des considérations personnelles ou familiales.

Alors la définition de Transparency International est : 

«Corruption :  L’abus de pouvoir reçu en délégation à des fins privées » .

Abordons maintenant les méfaits de la corruption et les raisons pour lesquelles nous ne cessons de répéter que la corruption constitue un fléau, particulièrement pour les pays pauvres comme Haïti.  Ce fléau a des conséquences graves: 

Æ Il sape le développement économique,

Æ entrave le respect des droits fondamentaux,

Æ mine la qualité de vie des citoyens,

Æ invalide la suprématie du droit,

Æ érode la crédibilité et la stabilité des institutions,  

Æ menace la viabilité de la démocratie,

Æ ronge la bonne gouvernance,

Æ déforme les politiques publiques,

Æ détourne les attributions des ressources,

Æ entrave l’évolution tant du secteur privé que du secteur public,

Æ et peut conduire à la criminalisation de l’Etat (comme nous verrons   plus loin).

Mais surtout, la corruption frappe mortellement les plus démunis. Les principales victimes en sont les populations les plus vulnérables particulièrement celles dépourvues des moyens de se défendre – les pauvres, les faibles, les innocents et les exclus.

Personnage corrompu : Zabèlbòk

Actes de Corruption : Chantage / Clientélisme

Définition de Chantage Le Chantage est un délit consistant à soutirer à une personne de l’argent, des avantages sous la menace de révélations compromettantes ou sous quelque autre menace.

Par exemple, le chantage exercé par les forces de l’ordre qui menacent de donner une amende pour obtenir le paiement d’un pot de vin.

Définition de Clientélisme :  Le clientélisme consiste pour le détenteur d’une autorité à accorder des avantages indus pour fidéliser des personnes et en faire ses obligés.

dossier.

Description des Actes de CorruptionZabèlbòk Bérachat utilise son statut d’Avocat comme moyen de chantage pour vivre aux dépens de sa belle famille. Il ne veut pas chercher du travail après son mariage. Sa belle-mère a sollicité un emploi pour lui dans une entreprise commerciale. La demande a été agréée. Mais il refuse catégoriquement la proposition de sa belle mère d’accepter l’emploi qui lui a été offert. Il s’est montré très offusqué par la démarche de sa belle- mère. Il a déclaré à sa belle-mère qu’il ne peut pas accepter un poste dans le commerce parce que ce serait une déception pour ses confrères. Il a vanté son statut d’Avocat sous le prétexte qu’il est un homme politique. Il attend patiemment un poste de sinécure dans la politique parce que, dit-il, « le gouvernement ne peut pas continuer à diriger sans mes conseils, sans mes suggestions, sans mes connaissances,

Personnage corrompu : Ton Chal

Acte de Corruption : Combine

Définition de Combine:  Moyen peu scrupuleux pour parvenir à ses fins.

Description de l’acte de corruption:   Ton Chal nourrissait l’ambition de devenir Sénateur. C’était à une époque où l’on nommait les sénateurs. Ton Chal a entrepris toutes les démarches possibles auprès des proches du pouvoir en place. Mais il n’a pas réussi à atteindre son objectif. Finalement, il a décidé avec le consentement de son épouse d’utiliser les atouts sexuels de celle-ci pour séduire certains proches influents du pouvoir. Son épouse s’est installée à Port-au-Prince pour bien mener la mission qui lui a été confiée par Ton Chal. Et il  fut nommé Sénateur de la République. L’auteur de la piécette a conclu en ces termes : « On peut tout avoir, mais il faut y mettre le prix ».

Que faire pour combattre la corruption dans notre pensée et dans nos actes?  Pour valoriser l’éthique

Face à la magouille (tant de la pensée que des actes) dans laquelle notre société se complaît, les intellectuels, les religieux, les éducateurs, les médias, les associations citoyennes ont un rôle fondamental à jouer pour promouvoir les concepts d’éthique, d’intégrité, de responsabilité. 

L’oeuvre monumentale de Maurice Sixto mérite d’être re-examiné vu l’état de déliquescence actuelle de notre société.  Le miroir qu’il place devant nous devrait catalyser une prise ce conscience collective que la survie même de notre nation dépend de sa transformation morale.

Je pense que Monsieur Sixto, du paradis étant, serait tout heureux de constater cette RENAISSANCE.

Torturée, elle fuit sa maison d’accueil puis référée à la FMAS


Enfant victime de maltraitance

Enfant victime de maltraitance

A l’occasion de la Noël plusieurs milliers d’enfants haïtiens n’espèrent même pas un sourire de leur entourage comme cadeau. Ils sont tout simplement invisibles. Là où ils sont placés, ils sont considérés comme des objets. Tel a été le cas pour Jeanine.

 

Jeanine de son nom d’emprunt est âgée de douze ans à peu près. Difficile de savoir son âge exact, car elle n’a pas été remise à cette famille à Pétion-Ville, avec son acte de naissance, si toutefois elle en a un ; Le problème d’identification des enfants à la naissance, surtout en milieu rural, étant constitué jusqu’à aujourd’hui la plus grande faiblesse de l’Etat civil haïtien.

Visage blafard, sourire absent, regard évasif, elle vient tout juste de tourner le dos à son enfer quotidien. Dans un geste de révolte, digne de l’action des marrons qui fuyaient la violence des plantations au temps de l’esclavage, elle a abandonné la maison dans laquelle elle était placée en domesticité depuis un an

Le vendredi 16 novembre écoulé est considéré pour elle comme un jour noir. Elle est battue avec la plus grande violence. Le fait d’éteindre des bougies allumées sur sa peau, comme le fait d’habitude les membres de sa famille d’accueil pour la punir, n’a pas atteint le niveau d’atrocité infligé à cette petite fille ce jour là. Sa souffrance ayant connu son paroxysme la poussé à laisser la maison, à Nérette, et errer dans les rues de Pétion-ville sans aucun repère.  Interceptée par  un homme de bon cœur  de l’institution Limyè Lavi qui l’a référée à la Fondation Maurice A. SIXTO (FMAS) qui lutte contre la domesticité, le 14 novembre  pour les formalités d’un placement légal et l’a ensuite hébergée pour le weekend… « On l’a reçue ici avec son corps mutilé, remplie de traces de coup partout. On voit que cette enfant était soumise à une grande violence », explique, l’équipe  de la Fondation.

Malheureusement, ces cas se reproduisent fréquemment dans la société haïtienne. Au cours de ce dernier trimestre, la fondation affirme avoir accompagné cinq enfants en domesticité dont la situation était particulièrement révoltante. « On est souvent appelé au secours d’enfants maltraités. Tout récemment, on a reçu un petit garçon de 16 ans qui a été emporté par la rivière galette millet, à bois moquette, Pétion-ville, au passage de Sandy. Ce petit garçon était contraint de sortir sous la pluie, ce soir là, pour aller jeter des fatras à la rivière. Aujourd’hui, il est placé dans un centre où l’on prend soin de lui ».

La Fondation Maurice Sixto ne prend pas en charge directement les enfants, mais les accompagne et les réfère aux instances concernées. La petite Jeanine est aujourd’hui placée au centre d’accueil de la Capital, grâce au support de la direction du Bien Etre Social (IBESR).

Malgré les mobilisations contre la domesticité, des milliers d’enfants continuent de vivre ce que certains qualifient d’esclavage moderne. « Ce n’est pas normal qu’ il y ait des enfants soumis à de tels traitements», s’insurge Mme Séjour qui, aujourd’hui, porte l’idéal du grand conteur haïtien Maurice Sixto, dénonciateur de cette pratique dans une de ces contes les plus populaires, Ti Sentaniz. « A travers ces enfants, qui, comme Jeanine, souffrent dans leur chair et leur âme, Maurice Sixto est plus vivant que jamais », estime la directrice de la fondation.

A la proche de la Noël, qu’une pensée spéciale leur soit adressée.

Patrick Réma

Leredacteur509@gmail.com

Maurice le Professeur, un texte de Paula C. Pean


Cela fait longtemps que je suis parti, Je suis parti avec une gorge blésée, hurlant un chant sauvage en guise d’adieu a l’Artibonite et au soleil de mon pays mais voyez-vous, je suis a votre chevet, avec ma voix et mon humour bourbeux, décapant, inquiétant, incisif, sarcastique une voix qui charrie la figure réelle du temps par des situations vécues  transmises sur un discours corse.  

  • Notre Newsletter

  • Intéressé a faire un don ?

    Il existe de nombreuses façons de s’impliquer. Faites du bénévolat ou donnez simplement un don financier. Chaque dollar fait une différence.
  • Articles récents

  • Commentaires récents

  • Archives

  • Catégories

  • Méta

  • Statistiques du blog

    • 1,335 visites
  • Catégories