Noms et Prénoms de 9 Jeunes sur un nombre 49 de la Fondation qui ont voulu témoigner du progrès réalisés grâce à ce programme de bourses financé de 2011 à 2016. Ce programme a reçu le support financier de Terre des Hommes Suisse (TDH)


Fiche Technique de.
Nom : Alcin
Prénoms : Davidson
Lieu de Naissance : Pétion-Ville
Date d’entrer à la Fondation : Octobre 2009
Filière de Formation : Electricité
Lieu de travail : ONA (Office National d’Assurance Vieillesse)
Situation Matrimoniale : Concubinage
Nombre d’enfant : 2 enfants
Ecole de Formation : ENAM (Ecole Nationale des Arts et de Métiers)

Originaire de Pétion Ville Davidson est née à Pétion-Ville, il a intégré la Fondation comme membre en octobre 2009. Formé et diplômé en électricité en 2012, Davidson a passé deux années à faire des petits boulots avec un particulier dans un chantier à Pétion Ville. Puis sa patience a payée en 2014 quand il a intégrer le staff de l’Office Nationale d’Assurance et de Vieillesse (ONA) de Pétion Ville comme ouvrier électricien, 6 mois plus tard il est passé de simple ouvrier a électricien chef. Actuellement, il vit en concubinage et est père de 2 enfants. Davidson fait parti des jeunes qui sont restés très proches de la Fondation.
Témoignage : cette Formation a fait de moi ce que je suis aujourd’hui, je ne remercierais jamais assez la TDHS d’avoir pensé à mettre sur pied un programme pouvant doter les jeunes vulnérables comme moi d’un métier. A ma sortie de l’Enam, j’ai rencontré pas mal de difficulté mais je suis arrivée à y faire face grâce a la solide formation que j’avais reçu et aussi grâce a des formations basé sur l’estime de soi, l’éthique professionnel, je savais que tôt au tard mes efforts finiront pas portés des fruits et effectivement c’est ce qui est arrivé. Je peux dire en gros, j’ai réussi ma vie ainsi je garderais toujours la tête haute grâce a cet adage qui dit « TRAVAY SE LIBETE ».

Fiche Technique de.
Nom : Alisma
Prénoms : Nobline
Lieu de Naissance : Port-au-Prince
Date d’entrer a la Fondation : Mai 2010
Filière de Formation : Hôtellerie
Lieu de travail : Kreyòl Kafe Restoran
Situation Matrimoniale : Célibataire
Nombre d’enfant : pas d’enfant
Ecole de Formation : ENAM (Ecole Nationale des Arts et de Métiers)

Originaire des Gonaïves Nobline est née à Port-au-Prince, elle a intégrée la Fondation comme bénévole lors d’un de nos campagnes de sensibilisation à la cause des enfants en domesticité en mai 2010. Formée et diplômée en Hôtellerie en 2012, Nobline en collaboration avec d’autres jeunes de sa promotion à monter et pris part à l’ouverture du restaurant Mant Tilò en septembre 2013. Elle y a travaillée pendant une année puis elle a laissée le pays pour les Etats-Unis en 2015 grâce à un visa permanent. Combative et débrouillarde, un mois après son arrivée en terre étrangère, elle a trouvée son premier boulot dans un restaurant haïtien du nom de Kreyol Kafe restoran à Springs Valley comme cuisinière. Parallèlement à son travail dans le restaurant, Nobline poursuit des études de langues une façon pour elle de maitriser l’anglais en vue d’intégrer une école d’art culinaire car son plus grand rêve c’est d’ouvrir son propre restaurant.

Fiche Technique de.

Nom : Boyer
Prénoms : Waken
Lieu de Naissance : Port-au-Prince
Date d’entrer a la Fondation : Decembre 2008
Filière de Formation : Electricité
Lieu de travail : Giant
Situation Matrimoniale : Célibataire
Nombre d’enfant : Pas d’enfant
Ecole de Formation : ENAM (Ecole Nationale des Arts et de Métiers)

Originaire de la Grand’Anse, Waken est née à Port-au-Prince, il est membre de la Fondation depuis décembre 2008, aimant beaucoup le bricolage et l’électricité, il était souvent appelé à la fondation soit pour des petits boulots soit pour des réparations avant même son entrée en formation à l’Enam . Formé et diplômé en électricité en 2012, Waken faute de trouver un emploi stable et ne voulant pas rester oisif de 2013 a 2014, a travaillé sur des petits contrats avec d’autres professionnels du domaine. Obligé d’aller au chômage faute de chantier et de contrat, il a passé pratiquement 2 années sans emploi. Mais récemment, il a recommencé a travailler comme régisseur a Giant Super Markets. Il est célibataire et vit avec sa mère.
Témoignage : Mwen pa jwenn mo ase fò pou m ta rakonte kisa programm sa pote nan lavi mwen kòm chanjman. Mwen te toujou yon moun ki trè debrouya men fòmasyon sa vinn fòje karaktè m li aprann mwen anpil bagay, li mete disiplinn nan vi m, li fè m vinn gen plis respè pou tèt mwen paske li aprann mwen kwè nan moun ke m vinn ye an, yon profesyonèl akonpli ki konn sa l vo e ki kapab konte sou bon travay li. Menm si mo a twò pitit map di mesi ak tout kè m ak Terres des Hommes Suisses et Fondation Maurice Sixto pou opòtinite sa ke yo te pèmèt mwen sezi.

Fiche Technique de.

Nom : Baptiste
Prénoms : James
Lieu de Naissance : Port-au-Prince
Date d’entrer a la Fondation : Avril 2010
Filière de Formation : Electricité
Lieu de travail : PNH
Situation Matrimoniale : Célibataire
Nombre d’enfant : Pas d’enfant
Ecole de Formation : ENAM (Ecole Nationale des Arts et de Métiers)

Comme tous les apprenants de cette promotion James est formé et diplômé en hôtellerie en 2012 à l’Enam. Après bon nombre de petit boulot et ne pouvant pas trouver un emploi stable, il s’est tourné vers l’un de ses plus grand rêve intégré la PNH. En effet, en avril 2015, il est sorti graduer de la 26ème promotion de la PNH. Ayant un emploi du temps très chargé à cause de son affectation dans l’arrière du pays, nous l’avons pratiquement perdu de vue et ses visites à la fondation se sont faites de plus en plus rares. Lors de sa dernière visites à la Fondation qui remonte en avril 2015 ou il devrait remplir le formulaire des anciens, il a témoigné de vive voix comment le programme de DEVAN avait changé sa vie. Issu d’une famille nombreuse avec de faible revenu, James a passé deux ans après avoir terminé ses études sans rien faire. Intégré le programme de DEVAN lui a permis de se prendre en main et d’avoir un métier valable pour se sentir libre et utile. Toujours célibataire, James compte prendre son temps avant de se marier et de fonder une famille.

Fiche Technique de

Nom : Jean
Prénoms : Steevenson
Lieu de Naissance : Port-au-Prince
Date d’entrer a la Fondation : Septembre 2011
Filière de Formation : Electricité
Lieu de travail : Chantier à Pétion Ville
Situation Matrimoniale : Célibataire
Nombre d’enfant : Pas d’enfant
Ecole de Formation : ENAM (Ecole Nationale des Arts et de Métiers)

Steevenson est né à Port-au-Prince et a intégré la Fondation en Septembre 2011 comme membre gradué et diplômé à l’Enam en électricité en 2013, il a commencé à monter son réseau de contact depuis sa formation, ce qui l’a amené à faire la connaissance de Boss Hermann Petit Frère avec qui il va nouer de très bonne relation de travail. En effet, avec ce dernier il aura la possibilité d’exécuter plusieurs contrats jusqu’à date. Très appliquée et très méticuleux, il a su gagner la confiance de Monsieur Herman qui vient de mettre l’un des chantiers sur son entière responsabilité. Son plus grand rêve c’est d’avoir un diplôme en électricité du bâtiment, rêve qu’il compte concrétiser avec le parrainage d’une tante qui accepte de lui payé ce cours. Toujours célibataire, il vit avec sa famille.
Témoignage : Avant d’intégrer cette formation, je ne prenais pas vraiment ma vie en main. Ne pouvant plus continuer mes études par manque de moyens, je vivais au jour le jour, jusqu’à ce qu’un ami Boyer Waken membre comme moi à la fondation et partageant la même passion que moi pour l’électricité et le bricolage soit sorti diplômer de la première promotion du programme. Partageant avec moi quand il le pouvait ce qu’on lui apprenait a l’ENAM, je me suis dis qu’une opportunité comme celle la ne se présente pas deux fois. C’est ainsi, que l’année suivante, j’ai postulé et intégré le programme. Je n’étais pas le meilleur élève certes mais je me suis toujours attelé à la tache ce qui m’a permis de nouer les bons contacts. De petits boulots en petits boulots durant ma formation je suis retourné à l’école et j’ai terminé mes études classiques. En Conclusion, ce programme m’a sauvé, il a redessiné ma vie et m’a permit a en moment donné de reprendre le contrôle de ma vie en forgeant des projets pour mon avenir ce que je n’avais jamais fait avant.

Fiche Technique de

Nom : Merisier
Prénoms : Marie Line
Lieu de Naissance : Dame Marie (Jérémie)
Date d’entrer a la Fondation : 2010
Filière de Formation : hôtellerie
Lieu de travail : Chez Elle (à monter son Propre business)
Situation Matrimoniale : Célibataire
Nombre d’enfant : Pas d’enfant
Ecole de Formation : ENAM (Ecole Nationale des Arts et de Métiers)

Née à la Dame Marie, Marie line a intégrée la fondation après le tremblement de terre de 2010 en faisant du bénévolat. Elle est graduée et diplômée en hôtellerie à l’ENAM en 2013. Dès sa sortie de l’Enam, Marie Line s’est vite lancée sur le marché du travail après un stage payé au Recul où elle fut embauchée par la suite. De retour à Port-au-Prince, elle s’est investie dans le projet de Restaurant Mant Tilò où elle y a travaillée durant une année. Malgré la dissolution du projet Mant Tilò, Marie line a fait cavalier seul en gardant toujours le même nom (Mant Tilò) pour lancer son Cocktail et son Chicktay. Son Cocktail et son Chicktay sont distribués dans trois grand Markets dont Giant, Big Star et Délimart. Ne voulant pas s’arrêter seulement dans la distribution de produit pour des markets, elle a récemment légalisée et obtenu une patente pour le nom Mant Tilò parce qu’elle veut remettre sur pied le restaurant.
Témoignage : Ce programme m’a tout donné, comme femme je me sens fière d’être une professionnelle accomplis. Je gagne honnêtement ma vie à la sueur de mon front avec un métier qui m’a toujours passionné. Je bénirais toujours les initiateurs d’un tel programme et tout comme ils m’ont permis avec un métier d’être une femme épanouie, je prends à cœur de toujours donné le meilleure de moi-même dans tout ce dont j’entreprends une façon pour moi de porter haut leurs noms.

Fiche Technique de

Nom : Vaillant
Prénoms : Stanley
Lieu de Naissance : Port-au-Prince
Date d’entrer a la Fondation : Octobre 2009
Filière de Formation : Carrelage
Lieu de travail : Travail a son compte en collaboration avec un ami
Situation Matrimoniale : Fiancé
Nombre d’enfant : Pas d’enfant
Ecole de Formation : ENAM (Ecole Nationale des Arts et de Métiers)

Stanley est née à Port-au-Prince, avant même de devenir membre de la FMAS en octobre 2009, Stanley faisait parti d’un groupe de jeunes basé en plaine qui venaient souvent faire du bricolage et d’autres travaux manuels à la Fondation. Formé et diplômé en carrelage en 2012 à l’Enam, après avoir passer une année au chômage, Stanley et un autre apprenant de l’Enam du nom de Sylvain Joseph ont montés ensemble leurs propres réseaux de contacts pour trouver des petits contrats. Cette initiative leurs a très bien réussir puisque jusqu’a date ils sont toujours ensemble, ils se sont faits un nom dans le domaine et exécute même des petits contrats dans certaines villes de Province. Travaillant d’un chantier à un autre l’on ne voit pas souvent ce dernier et grâce a l’ère de la technologie nous restons en contact a travers Whatsapp. Stanley compte très bientôt fondée une famille mais pour le moment, il est fiancé et vit avec sa famille.
Témoignage : Mwen toujou remesye Bondye avant tou e tout moun ki de yon fason ou de yon lòt te travay pou mete program AN AVAN an sou pye. Se yon program kifè anpil byen nan Sosyete an ak kominote yo. Yo ede sove anpil jenn kite lage nan jwe domino, jwe kat paske yo pat ka kontinye lekòl gen yon metye pou defann tèt yo. Mwen te youn nan jenn sa yo avan program sa paske mwen te konn leve chita san mwen pap regle anyen. Jounen jodia mwen kapab gade kote m te ye e di tèt mwen ke mwen fè anpil pwogrès paske mwen gen yon metye ki pèmèt mwen manje, travay e itil sosyete m ak fanmi mwen.

Fiche Technique de:

Nom : Michel
Prénoms : Verline
Lieu de Naissance : Abricot (Jérémie)
Date d’entrer a la Fondation : Octobre 2014
Filière de Formation : Maçonnerie Chainée
Lieu de travail : STEP.UEBH
Situation Matrimoniale : Célibataire
Nombre d’enfant : Pas d’enfant
Ecole de Formation : ENAM (Ecole Nationale des Arts et de Métiers)

Née à Abricot, Verline a intégrée la fondation en Octobre 2014, après une campagne de sensibilisation sur la violence faite aux femmes dans la commune de Carrefour avec la participation de l’organisation OMPFV. Graduée et diplômée en maçonnerie en 2015 à l’Enam. Verline reste l’une de nos meilleures éléments, sous estimée au début parce qu’elle faisait un métier ordinairement réservé aux hommes lors de son entrevue de travail pourtant elle a été l’unique et la seule femme que l’entreprise STEP UEBH ait embauchée jusqu’à date. Son bon travail au sein de cette entreprise projette une tout autre image de la femme d’aujourd’hui. Expulsée de chez sa cousine à un moment donner, Verline loue maintenant sa propre maison et a fait venir sa famille de Jérémie après l’ouragan Matthew pour y vivre avec elle.
Témoignage : Je me sens plus que fière de celle que je suis aujourd’hui, le programme DEVAN m’a forgée, elle m’a permis de repousser mes limites et de balayer toutes les idées préconçues qui font croire que la vraie place d’une femme est au foyer. Aujourd’hui, grâce a Terres des Hommes Suisses avec ce programme ou ils ont poussées les filles à vaincre les tabous. J’exerce un métier d’homme et je ne me vois pas faire autre chose que la maçonnerie chainée. J’inspire le respect, l’admiration et je me donne comme tache avec mon travail de donner une autre image de la femme.

Fiche Technique de :

Nom : Dorciné
Prénoms : Jean Daniel
Lieu de Naissance : Port-au-Prince
Date d’entrer a la Fondation : Octobre 2014
Filière de Formation : maçonnerie Chainée
Lieu de travail : A monter son propre affaire (les Produits de d’or)
Situation Matrimoniale : Célibataire
Nombre d’enfant : 2 enfants
Ecole de Formation : ENAM (Ecole Nationale des Arts et de Métiers)

Né à Port-au-Prince, Jean Daniel a intégré la fondation en Octobre 2014, après une campagne de sensibilisation sur la violence faite aux femmes dans la commune de Carrefour avec la participation de l’organisation OMPFV. Graduée et diplômée en maçonnerie en 2015 à l’Enam, après avoir passé 3 semaines de stages, il a trouvé son premier boulot à Notre Dame de Lourdes. A la fermeture du chantier, ne pouvant pas trouver un autre travail il prend l’initiative de se lancer dans l’emballage des produits typiquement Haïtien comme le chanm chanm, café, bonbon sirop etc. Déjà père de 2 enfants et vivant séparés d’eux avant même son entrée a la FMAS, aujourd’hui Daniel se dit être un vrai père parce qu’il arrive avec ce qu’il gagne a subvenir a certains besoins de ses enfants qui étaient a la charge de sa belle mère.
Témoignage : DEVAN se yon program ki te fèt pou mwen, mwen rantre ladan l nan yon moman kote tout bagay te nwa pou mwen, 2 timoun a 17 tan se pat yon mens afè. M te konn fimen e mwen pat gen yon domisil fiks. Rantre nan program lan vinn chanje lavi m, li vinn pèmét mwen respekte tèt mwen, li vinn rann mwen debwouya e banm posibilite pou m kwè nan tèt mwen. Avèk li mwen prann tèt mwen an men e jounen jodia mwen kapab reponn a kèk bezwen timoun mwen yo.

Fiche Technique de :

Nom : Dorval
Prénoms : Esther
Lieu de Naissance : Port-au-Prince
Date d’entrer a la Fondation : Avril 2015
Filière de Formation : Bar et Restaurant
Lieu de travail : Palm
Situation Matrimoniale : Célibataire
Nombre d’enfant : pas d’enfant
Ecole de Formation : EHH (Ecole Hôtelière d’Haïti)

Esther est née à Port-au-Prince, elle a intégrée à la fondation en Avril 2015. Après bon nombre de difficultés entre autre le décès de sa mère, Esther a remontée la pente et achevée ses cours. Formée à l’EHH (Ecole Hôtelière d’Haïti) en Bar et Restaurant, Esther aura son diplôme le 18 décembre prochain. Elle a effectuée un stage d’un mois à l’hôtel El Rancho où elle a nouée de bon contact. Grâce à son bon travail lors du stage, une cliente l’a recommandée pour travailler au Palm restaurant. Actuellement en fonction, elle se dit satisfaite et heureuse.
Témoignage : J’ai appris à ne pas baisser les bras. Les difficultés et les problèmes font parties de la vie, il faut savoir les surmonter voici ce que m’a dit un professeur de retour à l’école après les funérailles de ma mère. Ce programme a mis sur ma route de bonne personne et ils ne m’ont pas abandonnée au moment les plus noirs de ma vie. Je n’aurais jamais de toute une vie pour exprimer ma gratitude. J’ai tout donnée pour me rattraper, j’y suis arrivée et j’ai bouclée mes cours.

  • Notre Newsletter

  • Intéressé a faire un don ?

    Il existe de nombreuses façons de s’impliquer. Faites du bénévolat ou donnez simplement un don financier. Chaque dollar fait une différence.